Page d'Accueil du site 

"Savoir Spirituel & Universel".

Dernière mise à jour :

 

Mercredi 4 Août 2021. 

 

Arrière-plan du site.

L’Illumination des consciences – vidéo 5/5 :

520 vues•3 avr. 2021
Les apparitions de la Vierge confirment les cycles historiques à 100 %.

IMPACT IMMINENT D’UN ASTEROàDE-PROPHETIE DE LA PART DU SEIGNEUR.

APOCALYPSE REVELEE :

 

Apocalypse de 2020 à 2027.

(Résumé des événements apocalyptiques fait par Patrick DOLCIANI le 21/04/2021, et complété le 07/05/2021.)

Préparation en 2020 de la mise en œuvre du projet "Blue Beam" (révélé dans les années 90 par le journaliste d'investigation Serge Monast) en provoquant une pandémie mondiale par un virus de guerre bactériologique fabriqué en laboratoire P4 (voir vidéo « A regarder d’urgence avant la censure – Institut Pasteur et Microsoft ont les brevets du Covid 19 ». C'est le début des événements apocalyptiques (de 2020 à 2027).

La pandémie provoque de nombreux confinements rendus obligatoires, lesquels entraînent la disparition de nombreux commerces et placent de grandes entreprises en difficulté. Mise au point d'un "faux vaccin" (rendu obligatoire pour beaucoup) mais destiné en réalité à changer le code génétique des cellules humaines par l'injection de nanoparticules afin de rendre l'organisme réceptif aux émissions satellites du projet "Blue Beam".

A ce sujet, voir la vidéo de David Icke : « Urgent infection de puces RFID par vaccination mondiale (réduction et contrôle par nanotechnologie) ».

Mise en oeuvre effective (par les émissions satellites pour activer les nanoparticules) du projet "Blue Beam" qui de ce fait permet de mettre en œuvre une dictature planétaire, celle du Nouvel Ordre Mondial.

Voir vidéo "Reptiliens parmi nous - Compilation de preuves" (les Reptiliens dirigent le Nouvel Ordre Mondial).

Approche dans le système solaire de la planète "X" (voir vidéo « UFO OVNI VF PLANETE X BOB DEAN - L’arrivée de NIBIRU ANUNNAKI révélation Projet AVALON MDDTV ») qui en réalité est une étoile naine rouge accompagnée de ses propres satellites et astéroïdes. Elle provoque par son attraction exceptionnelle de nombreux séismes et éruptions volcaniques partout sur la Terre. Les éruptions volcaniques empoisonnent et assombrissent l'atmosphère. Cela entraîne un refroidissement général des températures. Les récoltes ne seront plus assurées à cause de cela, mais aussi des désastres climatiques qui deviennent de plus en plus nombreux (tempêtes, ouragans, grêles et déluges).

La crise économique s'aggrave partout dans le monde et les Etats-Unis connaissent un effondrement économique. La loi martiale y est imposée.

L’Avertissement (voir vidéo « TREVIGNANO – Nous vous préparons à l’Avertissement – vous reviendrez plus forts qu’avant » :

L’Avertissement a été annoncé pour la première fois lors des apparitions de la Vierge à Garabandal en Espagne en 1960 ; il se présentera par un signe céleste, probablement celui d’une croix géante. Il se manifestera logiquement avant la Troisième Guerre Mondiale.

C'est dans ces conditions pénibles que débute la Troisième Guerre Mondiale : la Russie et la Chine attaquent les Etats-Unis en passant par le Nord (le Canada) et par le Sud (le Mexique) tandis que l'Europe occidentale est attaquée et envahie par les forces armées de la Russie. La bombe atomique est utilisée dès le début.

Le cinquième sceau est ouvert :

Il s’agit de la résurrection des morts en Christ (et non des autres), de tous ceux qui ont reçu le salut en Christ et ont vécu conformément à la volonté de Dieu, après avoir été spirituellement régénérés par l’Esprit Saint ; dès lors, la place du diable et des anges déchus ne se trouvera plus dans les lieux célestes et ils vont être précipités sur Terre à l’ouverture du sixième sceau et provoquer un grand cataclysme.

Le sixième sceau est ouvert :

Dans son approche, la planète "X" entraîne un gros astéroïde (peut-être le vaisseau spatial des anges déchus eux-mêmes) dans la direction du globe terrestre, lequel s'écrase sur Terre en provoquant un cataclysme planétaire sans précédent (c'est ici l’accomplissement du sixième sceau de l'Apocalypse). L'axe de rotation de la Terre bascule et, à partir de ce moment, les calottes glaciaires des pôles commencent à fondre. Les eaux des océans montent de niveau et les côtes des continents sont envahies par les eaux de la mer en furie. Ceux qui n'auront pas rejoint à temps des terres de refuge placées en hauteur périront. Les pôles ayant été dégagés, des créatures géantes et cruelles en sortent, car la Terre est creuse et ses ouvertures se trouvent aux pôles ; il s’agit des géants de l'époque antédiluvienne dont parle le livre d'Hénoch. Ce cataclysme est suivi par l'arrivée massive de nouveaux ovnis, non pour "sauver notre monde" comme ils tenteront de le faire croire, mais en réalité pour l'asservir. Le diable dont parle la Bible (voir Ezéchiel, chapitre 28, versets 1 à 19) ne trouvera plus sa place dans l'espace cosmique car il sera entraîné et précipité sur Terre en même temps que la chute de l'astéroïde (vaisseau spatial ?) qui a provoqué le cataclysme.

Dès lors, pour imposer son pouvoir sur toute la Terre, le diable ressuscitera l'Antéchrist et le Faux prophète car il est aussi un Chérubin créateur. Il faut savoir que l'Antéchrist est un personnage historique qui fut fondateur d'un empire des temps anciens. Le Faux prophète fut lui aussi dans le passé à l'origine de la fondation d'un empire, mais de caractère à la fois religieux et dictatorial (voir vidéo Youtube « Islam la bête (terrifiante !!!) ». Ils seront ramenés à la vie par la puissance créatrice du diable et deviendront dès lors "immortels" tout comme les anges eux-mêmes le sont. Ils seront rapidement placés par le diable à la domination politique et religieuse du monde. Tous ceux qui ne se soumettront pas à leur dictature seront mis à mort. Ils domineront le monde pendant trois ans et demi (de 2023-24 à 2027) au cours desquels les jugements des trompettes (de l'Apocalypse) s'accompliront.

A la septième et dernière trompette, les chrétiens qui auront survécu seront enlevés (voir vidéo « La décapitation des chrétiens pendant la Grande Tribulation »).

Les jugements de sept coupes de l'Apocalypse suivront (alors qu’il n’y aura plus de chrétiens authentiques dans le monde).

A la septième coupe (en 2026) Rome sera détruite (chaque coupe durera un mois).

Après la destruction de Rome, les armées de l'Antéchrist et du Faux prophète s'attaqueront à Israël : il s'agit de la "Bataille d'Armaguédon". Cela entraînera le retour de Jésus pour sauver Israël en 2027 (voir à ce sujet le prophète Zacharie, chapitre 14 en entier et en particulier les versets 6 et 7 car il y aura une interférence d’espace-temps). L'Antéchrist et le Faux prophète seront vaincus. Le diable sera écarté (ou enfermé) et une nouvelle ère commencera dans l'historie de l'humanité (ère du Verseau appelée aussi "Millénium").

Voir vidéo pour info « Le film que tout le monde attend de David Wilcock et Corey Goode » (MDDTV).

Renseignements au sujet de la chute de l’astéroïde d’après la vidéo youtube « Impact imminent d’un astéroïde – Prophétie de la part du Seigneur (reçue par le prophète Ephraïm Rodriguez) » :

Un large astéroïde tombera dans l’Océan Atlantique et provoquera une destruction générale et le chaos. Tous les pays d’Amérique du Nord, le Canada inclus, d’Amérique Centrale, du Sud et les Caraïbes seront affectés. L’onde de choc affectera l’Europe et l’Afrique par le tsunami provoqué dans l’impact. Il y aura dans le monde, y compris dans les pays de l’Océan Pacifique une pénurie de nourriture, d’approvisionnements et de médicaments. L’impact aura lieu dans les environs de Porto Rico à 2 h du matin. De ce fait, l’heure en France sera d’environ 7 h du matin. Le choc provoquera l’arrêt de la rotation de la Terre pendant trois jours ; là où il fera nuit, la nuit durera trois jours ; là où il fera jour, le jour durera trois jours (70 à 72 heures). Il provoquera également un séisme de magnitude 12 sur l’échelle de Richter. L’onde de choc provoquera des vents d’environ 480 km/h. La présence du Seigneur sera ressentie dans le monde entier. L’inondation des mers et rivières provoquera des morts en grand nombre ; cela entraînera des pestes et des famines. La situation catastrophique jamais vue jusque-là dans le monde entraînera l’application de loi Martiale dans le monde entier.

Pour information, voir vidéo TERUAH du 11/03/2019 : « Le Jour du Seigneur arrive... Qui est prêt ? » (ordre des événements respecté).

Voir vidéo « 45 – Panique mondiale à l’approche d’une boule de feu – Planète « X ».

Voir vidéo « ROSWELL – MAGDALENA selon R. DOTY – Autopsies d’Aliens ».

Voir vidéo « L’approche de la planète NIBIRU et son impact sur la Terre ».

Voir vidéo « TOUNGOUSTA, quand les reptiliens protègent la Terre » (explosion moins puissante que celle du sixième sceau apocalyptique).

Voir enfin vidéo TERUAH : « Parole prophétique – TSUNAMI frappant la côte Est des Etats-Unis ».

Précisions à connaître au sujet de la Bête apocalyptique à sept têtes et dix cornes :

Selon le livre de Daniel (Ancien Testament), la « Bête à sept têtes et dix cornes » est l’Empire Romain, lequel venait après les trois autres « Bêtes », à savoir le Lion (Empire babylonien), l’Ours (Empire Perse) et le Léopard (Empire Grec). L’Empire Romain doit réapparaître à la fin des temps, c’est-à-dire à notre époque. Il s’agit de ce fait des pays de l’O.T.A.N. La capitale est Washington DC et certainement pas Rome ou Jérusalem. Les pays d’Amérique sont le prolongement de l’Ancien Empire Romain, car fondés par les empires coloniaux de plusieurs pays européens. D’un point de vue analogique, l’Océan Atlantique remplacera la Méditerranée et l’Océan Pacifique remplacera l’Océan Atlantique. Rome à la fin des Temps est devenue la capitale de l’Eglise catholique, soit la « Grande Prostituée » décrite dans l’Apocalypse, chapitres 17 et 18 ; elle est devenue d’un point de vue analogique l’ancienne Grèce où officiait la Pythie de Delphes. L’esprit diabolique de la pythie (fausse prophétesse) se trouve désormais au Vatican (fausses doctrines issues de la papauté).

La Troisième Guerre Mondiale donnera la victoire aux Etats-Unis contre toute attente.

Après le cataclysme planétaire provoqué par la chute de l’astéroïde, l’Antéchrist apparaîtra et dominera le monde à partir de l’Amérique. Le Faux prophète lui sera associé. La dictature de l’Antéchrist sera mondiale. La guerre sera spirituelle car dirigée contre les chrétiens.

Après leur enlèvement à la « dernière trompette », il ne restera plus de chrétiens authentiques sur la Terre. Rome (Babylone la Grande) sera détruite et les armées de l’Antéchrist et du Faux prophète s’attaqueront alors à Israël. Cela provoquera le retour de Jésus qui jugera le monde.

Voir vidéo « Les prédictions d’Alois IRIMAIER, le célèbre voyant d’Allemagne » (Evénements apocalyptiques en Europe).

Voir vidéo « Les signes annonciateurs des 3 jours de ténèbres – Le sixième sceau de l’Apocalypse » (à voir) :

Signes déclarés dans cette vidéo :

1 – Tirs de missiles entre l’Iran et Israël.

2 – Aurores boréales et tempête solaire avec orage magnétique (coupures Internet).

3 – Ciel rougeâtre dans le monde entier et approche de la planète « X » (deuxième « soleil », NIBIRU).

4 – Il ne reste que quelques jours avant le séisme planétaire (cataclysme).

5 – Obscurité sur toute la Terre après le séisme.

6 – Invasion d’aliènes démons.

Patrick DOLCIANI, le 7 mai 2021.

 

Les signes annonciateurs des 3 jours de ténèbres - Le 6ème sceau d’Apocalypse :

349 836 vues17 nov. 2018

Jean 3, 1 à 21 : La nouvelle naissance en Christ.

 

Mais il y eut un homme d'entre les pharisiens, nommé Nicodème, un chef des Juifs, qui vint, lui, auprès de Jésus, de nuit, et lui dit:

Rabbi, nous savons que tu es un docteur venu de Dieu; car personne ne peut faire ces miracles que tu fais, si Dieu n'est avec lui.

Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.

Nicodème lui dit: Comment un homme peut-il naître quand il est vieux? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître?

Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est Esprit. Ne t'étonne pas que je t'aie dit: Il faut que vous naissiez de nouveau. Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit; mais tu ne sais d'où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l'Esprit.

Nicodème lui dit: Comment cela peut-il se faire?

Jésus lui répondit: Tu es le docteur d'Israël, et tu ne sais pas ces choses! En vérité, en vérité, je te le dis, nous disons ce que nous savons, et nous rendons témoignage de ce que nous avons vu; et vous ne recevez pas notre témoignage. Si vous ne croyez pas quand je vous ai parlé des choses terrestres, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses célestes? Personne n'est monté au ciel, si ce n'est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme qui est dans le ciel. Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l'homme soit élevé, afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle. Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. Celui qui croit en lui n'est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. Et ce jugement c'est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises. Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient dévoilées; mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, parce qu'elles sont faites en Dieu.

 

Marchez par l'Esprit Saint et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair.

 

Romains 7, versets 4 à 6 :

De même, mes frères, vous aussi vous avez été, par le corps de Christ, mis à mort en ce qui concerne la loi, pour que vous apparteniez à un autre, à celui qui est ressuscité des morts, afin que nous portions des fruits pour Dieu. Car, lorsque nous étions dans la chair, les passions des péchés provoquées par la loi agissaient dans nos membres, de sorte que nous portions des fruits pour la mort. Mais maintenant, nous avons été dégagés de la loi, étant morts à cette loi sous laquelle nous étions retenus, de sorte que nous servons dans un esprit nouveau, et non selon la lettre qui a vieilli.

Romains 7, versets 21 à 25 :

Je trouve donc en moi cette loi: quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi. Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur; mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres. Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?... Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur!... Ainsi donc, moi-même, je suis par l'entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché.

Romains 8, versets 1 à 17 :

Je trouve donc en moi cette loi: quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi. Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur; mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres. Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?... Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur!... Ainsi donc, moi-même, je suis par l'entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché. DébutJe trouve donc en moi cette loi: quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi. Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur; mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres. Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?... Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur!... Ainsi donc, moi-même, je suis par l'entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché. DébutJe trouve donc en moi cette loi: quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi. Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur; mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres. Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?... Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur!... Ainsi donc, moi-même, je suis par l'entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché. DébutJe trouve donc en moi cette loi: quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi. Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur; mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres. Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?... Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur!... Ainsi donc, moi-même, je suis par l'entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché. DébutJe trouve donc en moi cette loi: quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi. Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur; mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres. Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?... Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur!... Ainsi donc, moi-même, je suis par l'entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché.

Première épître aux Corinthiens 2, versets 1 à 16 :

Pour moi, frères, lorsque je suis allé chez vous, ce n'est pas avec une supériorité de langage ou de sagesse que je suis allé vous annoncer le témoignage de Dieu. Car je n'ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié. Moi-même j'étais auprès de vous dans un état de faiblesse, de crainte, et de grand tremblement; et ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse, mais sur une démonstration d'Esprit et de puissance, afin que votre foi fût fondée, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu. Cependant, c'est une sagesse que nous prêchons parmi les parfaits, sagesse qui n'est pas de ce siècle, ni des chefs de ce siècle, qui vont être anéantis; nous prêchons la sagesse de Dieu, mystérieuse et cachée, que Dieu, avant les siècles, avait destinée pour notre gloire, sagesse qu'aucun des chefs de ce siècle n'a connue, car, s'ils l'eussent connue, ils n'auraient pas crucifié le Seigneur de gloire. Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l'oeil n'a point vues, que l'oreille n'a point entendues, et qui ne sont point montées au coeur de l'homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l'aiment. Dieu nous les a révélées par l'Esprit. Car l'Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu. Lequel des hommes, en effet, connaît les choses de l'homme, si ce n'est l'esprit de l'homme qui est en lui? De même, personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n'est l'Esprit de Dieu. Or nous, nous n'avons pas reçu l'esprit du monde, mais l'Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données par sa grâce. Et nous en parlons, non avec des discours qu'enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu'enseigne l'Esprit, employant un langage spirituel pour les choses spirituelles. Mais l'homme animal ne reçoit pas les choses de l'Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c'est spirituellement qu'on en juge. L'homme spirituel, au contraire, juge de tout, et il n'est lui-même jugé par personne. Car Qui a connu la pensée du Seigneur, Pour l'instruire? Or nous, nous avons la pensée de Christ.

Galates 5, versets 16 à 25 :

Je dis donc: Marchez selon l'Esprit, et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair. Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. Si vous êtes conduits par l'Esprit, vous n'êtes point sous la loi. Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution, l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l'envie, l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume de Dieu. Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; la loi n'est pas contre ces choses. Ceux qui sont à Jésus Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Si nous vivons par l'Esprit, marchons aussi selon l'Esprit.

 

Bible audio - Epître aux Galates - Bible MP3 en Français

68 329 vues4 sept. 2014

L'amour de l'argent est la racine de tous les maux.

 

Luc 6, 20 à 26 :

Alors Jésus, levant les yeux sur ses disciples, dit:

Heureux vous qui êtes pauvres, car le royaume de Dieu est à vous! Heureux vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasiés! Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie! Heureux serez-vous, lorsque les hommes vous haïront, lorsqu'on vous chassera, vous outragera, et qu'on rejettera votre nom comme infâme, à cause du Fils de l'homme! Réjouissez-vous en ce jour-là et tressaillez d'allégresse, parce que votre récompense sera grande dans le ciel; car c'est ainsi que leurs pères traitaient les prophètes.

Mais, malheur à vous, riches, car vous avez votre consolation! Malheur à vous qui êtes rassasiés, car vous aurez faim! Malheur à vous qui riez maintenant, car vous serez dans le deuil et dans les larmes! Malheur, lorsque tous les hommes diront du bien de vous, car c'est ainsi qu'agissaient leurs pères à l'égard des faux prophètes!

Jean 13, 21 à 30 :

Ayant ainsi parlé, Jésus fut troublé en son esprit, et il dit expressément: En vérité, en vérité, je vous le dis, l'un de vous me livrera. Les disciples se regardaient les uns les autres, ne sachant de qui il parlait. Un des disciples, celui que Jésus aimait, était couché sur le sein de Jésus. Simon Pierre lui fit signe de demander qui était celui dont parlait Jésus. Et ce disciple, s'étant penché sur la poitrine de Jésus, lui dit: Seigneur, qui est-ce? Jésus répondit: C'est celui à qui je donnerai le morceau trempé. Et, ayant trempé le morceau, il le donna à Judas, fils de Simon, l'Iscariot. Dès que le morceau fut donné, Satan entra dans Judas. Jésus lui dit: Ce que tu fais, fais-le promptement. Mais aucun de ceux qui étaient à table ne comprit pourquoi il lui disait cela; car quelques-uns pensaient que, comme Judas avait la bourse, Jésus voulait lui dire: Achète ce dont nous avons besoin pour la fête, ou qu'il lui commandait de donner quelque chose aux pauvres. Judas, ayant pris le morceau, se hâta de sortir. Il était nuit.

Jean 18, 1 à 14 :

Lorsqu'il eut dit ces choses, Jésus alla avec ses disciples de l'autre côté du torrent du Cédron, où se trouvait un jardin, dans lequel il entra, lui et ses disciples. Judas, qui le livrait, connaissait ce lieu, parce que Jésus et ses disciples s'y étaient souvent réunis. Judas donc, ayant pris la cohorte, et des huissiers qu'envoyèrent les principaux sacrificateurs et les pharisiens, vint là avec des lanternes, des flambeaux et des armes. Jésus, sachant tout ce qui devait lui arriver, s'avança, et leur dit: Qui cherchez-vous? Ils lui répondirent: Jésus de Nazareth. Jésus leur dit: C'est moi. Et Judas, qui le livrait, était avec eux. Lorsque Jésus leur eut dit: C'est moi, ils reculèrent et tombèrent par terre. Il leur demanda de nouveau: Qui cherchez-vous? Et ils dirent: Jésus de Nazareth. Jésus répondit: Je vous ai dit que c'est moi. Si donc c'est moi que vous cherchez, laissez aller ceux-ci. Il dit cela, afin que s'accomplît la parole qu'il avait dite: Je n'ai perdu aucun de ceux que tu m'as donnés. Simon Pierre, qui avait une épée, la tira, frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui coupa l'oreille droite. Ce serviteur s'appelait Malchus. Jésus dit à Pierre: Remets ton épée dans le fourreau. Ne boirai-je pas la coupe que le Père m'a donnée à boire? La cohorte, le tribun, et les huissiers des Juifs, se saisirent alors de Jésus, et le lièrent. Ils l'emmenèrent d'abord chez Anne; car il était le beau-père de Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là. Et Caïphe était celui qui avait donné ce conseil aux Juifs: Il est avantageux qu'un seul homme meure pour le peuple.

Luc 22, 1 à 6 :

La fête des pains sans levain, appelée la Pâque, approchait. Les principaux sacrificateurs et les scribes cherchaient les moyens de faire mourir Jésus; car ils craignaient le peuple. Or, Satan entra dans Judas, surnommé Iscariot, qui était du nombre des douze. Et Judas alla s'entendre avec les principaux sacrificateurs et les chefs des gardes, sur la manière de le leur livrer. Ils furent dans la joie, et ils convinrent de lui donner de l'argent. Après s'être engagé, il cherchait une occasion favorable pour leur livrer Jésus à l'insu de la foule.

Luc 22, 14 à 23 :

L'heure étant venue, il se mit à table, et les apôtres avec lui. Il leur dit: J'ai désiré vivement manger cette Pâque avec vous, avant de souffrir; car, je vous le dis, je ne la mangerai plus, jusqu'à ce qu'elle soit accomplie dans le royaume de Dieu. Et, ayant pris une coupe et rendu grâces, il dit: Prenez cette coupe, et distribuez-la entre vous; car, je vous le dis, je ne boirai plus désormais du fruit de la vigne, jusqu'à ce que le royaume de Dieu soit venu. Ensuite il prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant: Ceci est mon corps, qui est donné pour vous; faites ceci en mémoire de moi. Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous. Cependant voici, la main de celui qui me livre est avec moi à cette table. Le Fils de l'homme s'en va selon ce qui est déterminé. Mais malheur à l'homme par qui il est livré! Et ils commencèrent à se demander les uns aux autres qui était celui d'entre eux qui ferait cela.

Luc 22, 47 à 53 :

Comme il parlait encore, voici, une foule arriva; et celui qui s'appelait Judas, l'un des douze, marchait devant elle. Il s'approcha de Jésus, pour le baiser. Et Jésus lui dit: Judas, c'est par un baiser que tu livres le Fils de l'homme! Ceux qui étaient avec Jésus, voyant ce qui allait arriver, dirent: Seigneur, frapperons-nous de l'épée? Et l'un d'eux frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui emporta l'oreille droite. Mais Jésus, prenant la parole, dit: Laissez, arrêtez! Et, ayant touché l'oreille de cet homme, il le guérit. Jésus dit ensuite aux principaux sacrificateurs, aux chefs des gardes du temple, et aux anciens, qui étaient venus contre lui: Vous êtes venus, comme après un brigand, avec des épées et des bâtons. J'étais tous les jours avec vous dans le temple, et vous n'avez pas mis la main sur moi. Mais c'est ici votre heure, et la puissance des ténèbres.

Matthieu 26, 14 à 16 :

Alors l'un des douze, appelé Judas Iscariot, alla vers les principaux sacrificateurs, et dit: Que voulez-vous me donner, et je vous le livrerai? Et ils lui payèrent trente pièces d'argent. Depuis ce moment, il cherchait une occasion favorable pour livrer Jésus.

Mattheiu 26, 20 à 25 :

Le soir étant venu, il se mit à table avec les douze. Pendant qu'ils mangeaient, il dit: Je vous le dis en vérité, l'un de vous me livrera. Ils furent profondément attristés, et chacun se mit à lui dire: Est-ce moi, Seigneur? Il répondit: Celui qui a mis avec moi la main dans le plat, c'est celui qui me livrera. Le Fils de l'homme s'en va, selon ce qui est écrit de lui. Mais malheur à l'homme par qui le Fils de l'homme est livré! Mieux vaudrait pour cet homme qu'il ne fût pas né. Judas, qui le livrait, prit la parole et dit: Est-ce moi, Rabbi? Jésus lui répondit: Tu l'as dit.

Matthieu 27, 3 à 10 :

Alors Judas, qui l'avait livré, voyant qu'il était condamné, se repentit, et rapporta les trente pièces d'argent aux principaux sacrificateurs et aux anciens, en disant: J'ai péché, en livrant le sang innocent. Ils répondirent: Que nous importe? Cela te regarde. Judas jeta les pièces d'argent dans le temple, se retira, et alla se pendre. Les principaux sacrificateurs les ramassèrent, et dirent: Il n'est pas permis de les mettre dans le trésor sacré, puisque c'est le prix du sang. Et, après en avoir délibéré, ils achetèrent avec cet argent le champ du potier, pour la sépulture des étrangers. C'est pourquoi ce champ a été appelé champ du sang, jusqu'à ce jour. Alors s'accomplit ce qui avait été annoncé par Jérémie, le prophète: Ils ont pris les trente pièces d'argent, la valeur de celui qui a été estimé, qu'on a estimé de la part des enfants d'Israël; et il les ont données pour le champ du potier, comme le Seigneur me l'avait ordonné.

Matthieu 26, 47 à 52 :

Comme il parlait encore, voici, Judas, l'un des douze, arriva, et avec lui une foule nombreuse armée d'épées et de bâtons, envoyée par les principaux sacrificateurs et par les anciens du peuple. Celui qui le livrait leur avait donné ce signe: Celui que je baiserai, c'est lui; saisissez-le. Aussitôt, s'approchant de Jésus, il dit: Salut, Rabbi! Et il le baisa. Jésus lui dit: Mon ami, ce que tu es venu faire, fais-le. Alors ces gens s'avancèrent, mirent la main sur Jésus, et le saisirent. Et voici, un de ceux qui étaient avec Jésus étendit la main, et tira son épée; il frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui emporta l'oreille. Alors Jésus lui dit: Remets ton épée à sa place; car tous ceux qui prendront l'épée périront par l'épée.

1 Timothée 6, 3 à 10 :

Si quelqu'un enseigne de fausses doctrines, et ne s'attache pas aux saines paroles de notre Seigneur Jésus Christ et à la doctrine qui est selon la piété, il est enflé d'orgueil, il ne sait rien, et il a la maladie des questions oiseuses et des disputes de mots, d'où naissent l'envie, les querelles, les calomnies, les mauvais soupçons, les vaines discussions d'hommes corrompus d'entendement, privés de la vérité, et croyant que la piété est une source de gain. C'est, en effet, une grande source de gain que la piété avec le contentement; car nous n'avons rien apporté dans le monde, et il est évident que nous n'en pouvons rien emporter; si donc nous avons la nourriture et le vêtement, cela nous suffira. Mais ceux qui veulent s'enrichir tombent dans la tentation, dans le piège, et dans beaucoup de désirs insensés et pernicieux qui plongent les hommes dans la ruine et la perdition. Car l'amour de l'argent est une racine de tous les maux; et quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments.

Hébreux 13, 5 à 6 :

Ne vous livrez pas à l'amour de l'argent; contentez-vous de ce que vous avez; car Dieu lui-même a dit: Je ne te délaisserai point, et je ne t'abandonnerai point. C'est donc avec assurance que nous pouvons dire: Le Seigneur est mon aide, je ne craindrai rien; Que peut me faire un homme?

Jacques 5, 1 à 6 :

A vous maintenant, riches! Pleurez et gémissez, à cause des malheurs qui viendront sur vous. Vos richesses sont pourries, et vos vêtements sont rongés par les teignes. Votre or et votre argent sont rouillés; et leur rouille s'élèvera en témoignage contre vous, et dévorera vos chairs comme un feu. Vous avez amassé des trésors dans les derniers jours! Voici, le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs, et dont vous les avez frustrés, crie, et les cris des moissonneurs sont parvenus jusqu'aux oreilles du Seigneur des armées. Vous avez vécu sur la terre dans les voluptés et dans les délices, vous avez rassasiez vos coeurs au jour du carnage. Vous avez condamné, vous avez tué le juste, qui ne vous a pas résisté.

Matthieu 6, 24 :

Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l'un, et aimera l'autre; ou il s'attachera à l'un, et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon.

 

« Jacques » avec texte | Le Nouveau Testament / La Sainte Bible, audio VF Complète :

4 383 vuesSortie le 9 févr. 2021

🔴 ÉVANGILE selon SAINT MARC en CONTINU 24/7 🙏 [BIBLE CATHOLIQUE] :

« Actes des apôtres » avec texte | Le Nouveau Testament / La Sainte Bible, audio VF Complète :

51 919 vuesSortie le 25 août 2020

Bible audio - Le livre des Proverbes - Bible MP3 en Français :

130 704 vues19 déc. 2018

Bienvenue sur em-Bible :

https://emcitv.com/bible/audio/

 

(Copier et coller sur adrsse URL de la page Internet).

 

Avenir Monde (Accueil) :

Histoire, Bible et Avenir des hommes :

Bible en ligne :

Voir  en ligne :

http://www.nathanael.fr/la_bible/table.htm

 

 

 

Nom*
Adresse E-mail*
Message*

Pour faire au besoin une traduction gratuite :

Traducteurs anglais-français gratuits :

 

https://www.anglaisfacile.com/traducteur-anglais.php

 

Traducteurs français-anglais gratuits :

 

http://www.systran.fr/lp/traduction-francais-anglais/

 

 

 

Pour me joindre par courrier postal :

Patrick DOLCIANI

12 rue du PORTAL

06670 LEVENS (FRANCE)

 

Carte de Levens ci-dessous :

 

 

 

Fréquence Evasion :

 

Podcasts téléchargeables

Voir : Patrick Dolciani « le mystère révélé » 

 

 

 

http://www.laclefdumystere.net/http---www-laclefdumystere-net-podcast-ws.ws

 

 

Ecoutez le message de Patrick DOLCIANI sur "Fréquence Evasion".

Radio Fréquence Evasion

La CRÉATION du 1° chapitre de la GENESE : (Traduction de Patrick DOLCIANI, faite en 1978)

Premier chapitre du livre de la Genèse traduit de l’hébreu en 1978 par Patrick DOLCIANI

 

(Pages 114 à 116 de “Mystères révélés” publié en 1989, Editions « La Pensée Universelle ») :

 

Au commencement de leur œuvre, les fils de Dieu créèrent les espaces aériens et le continent. Or, le continent était dans un état chaotique (tohu-bohu) tandis que l’obscurité recouvrait la face de l’abîme. Alors les Fils de Dieu (Elohim) propagèrent un vent violent qui se glissa sur la face des eaux.

 

Et les Fils de Dieu dirent : Qu’il y ait de la lumière ! Et la lumière fut. Les Fils de Dieu virent que la lumière était bonne et ils firent une distinction entre la lumière et l’obscurité. Les Fils de Dieu nommèrent la lumière en l’appelant “jour” et ils nommèrent l’obscurité en l’appelant “nuit”.

 

Il y eut un soir, puis un matin, soit un jour.

Et les Fils de Dieu dirent : Qu’il y ait un ciel au milieu des eaux et qu’une différence s’établisse entre elles de part et d’autre ! Les Fils de Dieu firent apparaître le ciel et ils établirent une distinction entre les eaux du dessous du ciel et celles du dessus du ciel. Et ce fut ainsi. Les Fils de Dieu nommèrent le ciel en l’appelant “espaces aériens”.

 

Il y eut un soir, puis un matin : deuxième jour.

Et les Fils de Dieu dirent : Que les eaux du dessous des espaces aériens se retirent vers un même endroit et que la terre ferme apparaisse ! Et ce fut ainsi. Les Fils de Dieu nommèrent la terre ferme en l’appelant “pays” et ils nommèrent le rassemblement des eaux en l’appelant “mers”. Les Fils de Dieu virent que c’était bien.

 

Et les Fils de Dieu dirent : Que le pays produise de la verdure, des plantes avec de la semence et des arbres fruitiers sur le continent donnant des fruits selon leur espèce qui contiennent en eux de la semence ! Et ce fut ainsi. Le pays produisit de la verdure, des plantes portant de la semence selon leur espèce et des arbres donnant des fruits qui contiennent en eux de la semence. Et les Fils de Dieu virent que c’était bien.

 

Il y eut un soir, puis un matin : troisième jour.

Et les Fils de Dieu dirent : Qu’il y ait des corps de lumière dans le ciel des espaces aériens pour établir une différence entre le jour et la nuit et qu’ils servent de signes pour marquer les temps, les jours et les années! Qu’ils servent aussi de luminaires dans le ciel des espaces aériens pour éclairer le pays ! Et ce fut ainsi. Les Fils de Dieu firent apparaître les deux grands corps de lumière, le plus grand pour régir le jour et le plus petit pour régir la nuit avec les étoiles ; les Fils de Dieu les donnèrent au ciel des espaces aériens pour éclairer le pays, pour régir le jour et la nuit et pour établir une différence entre la lumière et l’obscurité. Et les Fils de Dieu virent que c’était bien.

 

Il y eut un soir, puis un matin : quatrième jour.

Et les Fils de Dieu dirent : Que les eaux grouillent d’une multitude d’êtres vivants ayant un souffle de vie et que des oiseaux s’envolent au-dessus du continent vers la face du ciel des espaces aériens ! Les Fils de Dieu créèrent les grands reptiles aquatiques et tous les êtres vivants ayant une respiration aérienne qui se meuvent et qui grouillent dans les eaux selon leur espèce, et tous les oiseaux ailés selon leur espèce. Et les Fils de Dieu virent que c’était bien. Ils les bénirent en leur disant : Soyez féconds et devenez nombreux, remplissez les eaux dans les mers et que les oiseaux se multiplient à l’intérieur du pays !

 

Et il y eut un soir, puis un matin : cinquième jour.

Et les Fils de Dieu dirent : Que le pays produise des êtres vivants ayant un souffle de vie selon leur espèce : des animaux domestiques, des reptiles et des bêtes sauvages du continent selon leur espèce ! Et ce fut ainsi. Les Fils de Dieu firent apparaître les bêtes sauvages du continent selon leur espèce, les animaux domestiques selon leur espèce et tous les reptiles qui se meuvent sur la terre selon leur espèce. Et les Fils de Dieu virent que c’était bien.

 

Puis, les Fils de Dieu dirent : Faisons un Terrien de notre forme selon notre ressemblance ! Et qu’ils asservissent les poissons de la mer, les oiseaux des espaces aériens, les animaux domestiques, tout le pays et tous les reptiles qui se meuvent sur le continent ! Les Fils de Dieu créèrent le Terrien (Adam, tiré de la « terre » : « adama ») selon leur forme, c’est-à-dire en le créant selon leur propre aspect physique. Et ils les créèrent mâle et femelle. Alors les Fils de Dieu les bénirent et leur dirent : Soyez féconds et devenez nombreux, remplissez le pays et faites-en la conquête ! Asservissez les poissons de la mer, les oiseaux des espaces aériens et tous les reptiles qui se meuvent sur le continent ! Et les Fils de Dieu leur dirent encore : Voici, nous vous donnons toutes les plantes qui donnent de la semence sur toute la surface du pays et tous les arbres qui portent en eux leurs fruits ayant de la semence : ils vous serviront de nourriture. Toute verdure servira de nourriture à tous les êtres vivants du continent, à tous les oiseaux des espaces aériens et à tous les reptiles du pays qui abrite en lui des êtres vivants ayant un souffle de vie. Et ce fut ainsi. Les Fils de Dieu considérèrent tout ce qu’ils avaient fait et ils trouvèrent que c’était parfaitement bien !

 

Il y eut un soir, puis un matin, soit le sixième jour.

C’est ainsi que furent achevés les espaces aériens, le pays et toute leur armée d’êtres vivants. Les Fils de Dieu avaient terminé le septième jour ce qu’ils avaient accompli en six jours et ils se reposèrent le septième jour de toute l’œuvre qui était terminée. Les Fils de Dieu bénirent le septième jour et le placèrent à part car, en ce jour-là, ils se reposèrent de toute l’œuvre qu’ils avaient créée en la faisant.

 

Commentaire :

Nous pouvons observer que la Création se fait sur le globe terrestre et non ailleurs ! Ce n’est pas une création de l’univers et il n’est pas question du “Big Bang” des astrophysiciens ! Le globe terrestre se trouve dans un état chaotique, recouvert par les eaux et plongé dans l’obscurité. Il y a eu certainement un cataclysme, probablement provoqué par la chute d’un ou de plusieurs astéroïdes.

 

Alors, les Fils de Dieu interviennent et propagent “un vent violent” qui se glisse sur la face des eaux.

 

Premier jour :

Alors apparaissent la lumière ou le “jour”, puis les ténèbres ou la “nuit”.

 

Cela se passe probablement “vu de l’espace” à partir d’un point qui pourrait correspondre avec la satellisation d’un vaisseau spatial. Il faut comprendre que, vue du ciel, l’obscurité se dissipe autour du globe terrestre de telle sorte que la lumière du jour finit par apparaître autour de lui.

 

Deuxième jour :

La chaleur du soleil provoque bientôt l’évaporation des eaux et les nuages se forment. L’atmosphère transparente apparaît progressivement et sépare les eaux de la mer visibles maintenant au-dessous des nuages. Il s’agit des “espaces aériens” où pourront par la suite se mouvoir les oiseaux !

 

Troisième jour :

Les eaux des océans recouvrent les terres, mais bientôt elles se retirent et laissent apparaître les continents. La terre ferme apparaît et laisse bientôt apparaître le “pays”.

 

Les plantes recouvrent alors les terres.

 

Quatrième jour :

L’atmosphère s’éclaircit toujours davantage et laisse apparaître le soleil comme astre du jour et la lune comme astre de la nuit, avec les étoiles qui deviennent également visibles dans la voûte céleste.

 

Cinquième jour :

Les Fils de Dieu repeuplent la mer et le ciel d’animaux : des reptiles aquatiques dans les eaux et les oiseaux dans les espaces aériens.

 

Sixième jour :

Ils repeuplent ensuite d’animaux la terre ferme : reptiles terrestres, animaux sauvages et domestiques.

 

Le sixième jour les Fils de Dieu créèrent aussi l’Homme, Adam, appelé “Terrien”. Ils le créèrent à leur propre ressemblance, c’est-à-dire avec un aspect physique semblable à celui des anges.

 

Ainsi les animaux sont divisés en cinq catégories :

 

Cinquième jour :

 

1)   Reptiles aquatiques ;

 

2)   Oiseaux.

 

Sixième jour :

 

3)   Reptiles terrestres ;

 

4)   Animaux sauvages ;

 

5)   Animaux domestiques.

 

L’Homme est placé à part, créé après les animaux terrestres, mais aussi le sixième jour.

 

L’auteur a traduit le premier chapitre de la Genèse en 1978, deux ans avant sa découverte des cycles historiques faite en septembre 1980. La découverte des cycles historiques a fait apparaître que la Création s’est faite en un siècle, c’est-à-dire en cinq fois vingt ans depuis l’apparition de la lumière le premier jour jusqu’à la création de l’Homme le sixième jour.

 

Premier jour : Au milieu ou “au midi” du premier jour : Apparition de la lumière redevenue visible sur le globe terrestre.

Deuxième jour : Après 20 ans : Evaporations des eaux grâce à la chaleur du jour.

Troisième jour : Après 40 ans : Apparition des terres qui émergent des eaux, comme après un déluge. Les plantes repoussent à nouveau.

Quatrième jour : Après 60 ans : Les astres apparaissent à nouveau dans la voûte céleste : soleil, lune et étoiles.

Cinquième jour : Après 80 ans : Création des reptiles aquatiques et des oiseaux.

Sixième jour : Après 100 ans : Création des animaux terrestres : reptiles terrestres, animaux sauvages et domestiques. Création de l’homme.

Il y a donc eu une intervention des Fils de Dieu sur le globe terrestre après un cataclysme : ce sont les anges de la Bible, lesquels sont soumis à l’Eternel des Armées, que nous pouvons aussi appeler l’Être suprême des Fils de Dieu.

 

La création du livre de la Genèse se place de 4174 à 4074 avant notre ère, date de la création d’Adam.

 

Il y a donc eu un cataclysme sur le globe terrestre vers 4200 avant notre ère, telle est l’explication qui permet de comprendre la Création du livre de la Genèse.

 

Les animaux et l’homme existaient sur la terre bien avant cette catastrophe. Mais l’être humain qui vivait avant cela n’était pas le même : c’était l’homme d’avant Adam. En Adam, l’homme est devenu un être spirituel, plus évolué,  capable de connaître Dieu et de s’entretenir avec lui. Il a été créé par Dieu, à la ressemblance des anges.

 

Depuis, la civilisation s’est développée en Mésopotamie, en Égypte et en Inde. La civilisation de Sumer fut la première civilisation de l’homme qui descendait d’Adam.

 

Une nouvelle histoire commençait alors sur le globe terrestre, c’est l’Histoire du Monde en Adam, laquelle révèle l’existence des cycles historiques.

 

 

L'histoire du Déluge sous Noé.

Le Déluge raconté dans la Bible a été une réalité et ce n'était en rien un mythe.

Ce Déluge ne s'est pas produit 10 000 ans avant notre ère, mais il y a 2478 ans avant notre ère.

Il a été provoqué par un renversement du globe terrestre ; le livre d'Enoch parle du changement de la course de la Lune dans le ciel.

L'Arche de Noé a été retrouvée sur le mont Ararat. C'est une réalité, cachée au public en France...

 

 

L'Arche de Noé a été retrouvée, déjà depuis longtemps, mais le public n'a pas été informé, pourquoi ?

Le Déluge de la Bible (extrait du site « Histoire, Bible et Avenir » de Patrick DOLCIANI):

Genèse, chapitre 6 :

 

 

1 Et il arriva quand les hommes commencèrent à se multiplier sur la face de la terre et que des filles leur furent nées, 2 que les fils de Dieu virent les filles des hommes, qu’elles étaient belles, et ils se prirent des femmes d’entre toutes celles qu’ils choisirent. 3 Et l’Éternel dit : Mon Esprit ne contestera pas à toujours avec l’homme, puisque lui n’est que chair; mais ses jours seront cent vingt ans. 4 Les géants étaient sur la terre en ces jours-là, et aussi après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes et qu’elles leur eurent donné des enfants : ceux-ci furent les vaillants hommes de jadis, des hommes de renom.

 

 

5 Et l’Éternel vit que la méchanceté de l’homme était grande sur la terre, et que toute l’imagination des pensées de son cœur n’était que méchanceté en tout temps.6 Et l’Éternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il s’en affligea dans son cœur. 7 Et l’Éternel dit : J’exterminerai de dessus la face de la terre l’homme que j’ai créé, depuis l’homme jusqu’au bétail, jusqu’aux reptiles, et jusqu’aux oiseaux des cieux, car je me repens de les avoir faits. 8 Mais Noé trouva grâce aux yeux de l’Éternel.

 

 

9 Ce sont ici les générations de Noé : Noé était un homme juste ; il était parfait parmi ceux de son temps ; Noé marchait avec Dieu. 10 Et Noé engendra trois fils : Sem, Cham, et Japhet. 11 Et la terre était corrompue devant Dieu, et la terre était pleine de violence, 12 Et Dieu regarda la terre, et voici, elle était corrompue, car toute chair avait corrompu sa voie sur la terre.

 

13 Et Dieu dit à Noé : La fin de toute chair est venue devant moi, car la terre est pleine de violence à cause d’eux ; et voici, je vais les détruire avec la terre. 14 Fais-toi une arche de bois de gopher. Tu feras l’arche avec des loges, et tu l’enduiras de poix en dedans et en dehors. 15 Et c’est ainsi que tu la feras : la longueur de l’arche sera de trois cents coudées (135 mètres), sa largeur de cinquante coudées (22,50 mètres), et sa hauteur de trente coudées (13,50 mètres). 16 Tu feras un jour à l’arche, et tu l’achèveras en [lui donnant] une coudée (0,45 mètre) d’en haut ; et tu placeras la porte de l’arche sur son côté ; tu y feras un étage inférieur, un second, et un troisième.

 

 

17 Et moi, voici, je fais venir le déluge d’eaux sur la terre, pour détruire de dessous les cieux toute chair en laquelle il y a esprit de vie ; tout ce qui est sur la terre expirera. 18 Et j’établis mon alliance avec toi, et tu entreras dans l’arche, toi, et tes fils et ta femme et les femmes de tes fils avec toi. 19 Et de tout ce qui vit, de toute chair, tu feras entrer dans l’arche deux de chaque [espèce], pour les conserver en vie avec toi ; ce seront le mâle et la femelle. 20 Des oiseaux selon leur espèce, et du bétail selon son espèce, de tout reptile du sol selon son espèce, deux de chaque [espèce] entreront vers toi, pour [les] conserver en vie. 21 Et toi, prends de tout aliment qui se mange, et tu en feras provision près de toi et cela vous sera pour nourriture, à toi et à eux. 22 Et Noé le fit ; selon tout ce que Dieu lui avait commandé, ainsi il fit.

 

 

Genèse, chapitre 7 :

 

 

1 Et l’Éternel dit à Noé : Entre dans l’arche, toi et toute ta maison, car je t’ai vu juste devant moi en cette génération. 2 De toutes les bêtes pures tu prendras sept par sept, le mâle et sa femelle, et des bêtes qui ne sont pas pures, deux, le mâle et sa femelle ; 3 de même des oiseaux des cieux, sept par sept, mâle et femelle, pour conserver en vie une semence sur la face de toute la terre. 4 Car encore sept jours, et je fais pleuvoir sur la terre pendant quarante jours et quarante nuits, et j’exterminerai de dessus la face de la terre tout ce qui existe [et] que j’ai fait.

 

 

5 Et Noé fit selon tout ce que l’Éternel lui avait commandé. 6 Et Noé était âgé de six cents ans quand le déluge eut lieu [et qu’il vint] des eaux sur la terre. 7 Et Noé entra dans l’arche, et ses fils et sa femme et les femmes de ses fils avec lui, à cause des eaux du déluge. 8 Des bêtes pures, et des bêtes qui ne sont pas pures, et des oiseaux, et de tout ce qui rampe sur le sol, 9 il en entra deux par deux vers Noé dans l’arche, mâle et femelle, comme Dieu l’avait commandé à Noé.

 

 

10 Et il arriva, au bout de sept jours, que les eaux du déluge furent sur la terre. 11 L’an six cent de la vie de Noé, au second mois, le dix-septième jour du mois, en ce jour-là, toutes les fontaines du grand abîme se rompirent et les écluses des cieux s’ouvrirent ; 12 et la pluie fut sur la terre quarante jours et quarante nuits. 13 En ce même jour-là, Noé, et Sem et Cham et Japhet, fils de Noé, et la femme de Noé, et les trois femmes de ses fils avec eux, entrèrent dans l’arche, 14 eux, et tous les animaux selon leur espèce, et tout le bétail selon son espèce, et tous les reptiles qui rampent sur la terre selon leur espèce, et tous les oiseaux selon leur espèce, tout oiseau de toute aile ; 15 et ils entrèrent vers Noé dans l’arche, deux par deux, de toute chair ayant en elle esprit de vie. 16 Et ce qui entra, entra mâle et femelle, de toute chair, comme Dieu le lui avait commandé. Et l’Éternel ferma [l’arche] sur lui.

 

17 Et le déluge fut sur la terre quarante jours ; et les eaux crûrent et soulevèrent l’arche, et elle fut élevée au-dessus de la terre. 18 Et les eaux se renforcèrent et crûrent beaucoup sur la terre ; et l’arche flottait sur la face des eaux. 19 Et les eaux se renforcèrent extraordinairement sur la terre ; et toutes les hautes montagnes qui étaient sous tous les cieux furent couvertes. 20 Les eaux se renforcèrent de quinze coudées par-dessus, et les montagnes furent couvertes. 21 Et toute chair qui se mouvait sur la terre expira, tant les oiseaux que le bétail et les bêtes [des champs] et tout ce qui fourmille sur la terre, et tout homme. 22 Tout ce qui avait le souffle de vie dans ses narines, de tout ce qui était sur la terre sèche, mourut. 23 Et tout ce qui existait sur la face de la terre fut détruit, depuis l’homme jusqu’au bétail, jusqu’aux reptiles et jusqu’aux oiseaux des cieux : ils furent détruits de dessus la terre ; et il ne resta que Noé et ce qui était avec lui dans l’arche.

 

 

24 Et les eaux se renforcèrent sur la terre, cent cinquante jours.

 

 

Genèse, chapitre 8 :

 

 

 

1 Et Dieu se souvint de Noé, et de tous les animaux et de tout le bétail, qui étaient avec lui dans l’arche ; et Dieu fit passer un vent sur la terre, et les eaux baissèrent ; 2 et les fontaines de l’abîme et les écluses des cieux furent fermées, et la pluie qui tombait du ciel fut retenue.

3 Et les eaux se retirèrent de dessus la terre, allant et se retirant ; et les eaux diminuèrent au bout de cent cinquante jours. 4 Et l’arche reposa sur les montagnes d’Ararat, au septième mois, au dix-septième jour du mois.

 

 

5 Et les eaux allèrent diminuant jusqu’au dixième mois ; au dixième mois, le premier jour du mois, les sommets des montagnes apparurent. 6 Et il arriva, au bout de quarante jours, que Noé ouvrit la fenêtre de l’arche qu’il avait faite ; 7 et il lâcha le corbeau, qui sortit, allant et revenant jusqu’à ce que les eaux eussent séché de dessus la terre. 8 Et il lâcha d’avec lui la colombe, pour voir si les eaux avaient baissé sur la face du sol ; 9 mais la colombe ne trouva pas où poser la plante de son pied, et revint à lui dans l’arche, car les eaux étaient sur la face de toute la terre ; et il étendit sa main, et la prit, et la fit entrer auprès de lui dans l’arche. 10 Et il attendit encore sept autres jours, et il lâcha de nouveau la colombe hors de l’arche. 11 Et la colombe vint à lui au temps du soir, et voici, dans son bec, une feuille d’olivier arrachée. Et Noé sut que les eaux avaient baissé sur la terre. 12 Et il attendit encore sept autres jours, et il lâcha la colombe, et elle ne revint plus de nouveau vers lui.

 

13 Et il arriva, l’an six cent un (de la vie de Noé), au premier [mois], le premier [jour] du mois, que les eaux furent séchées de dessus la terre ; et Noé ôta la couverture de l’arche et regarda, et voici, la face du sol avait séché. 14 Et au second mois, le vingt-septième jour du mois, la terre fut sèche.

 

 

15 Et Dieu parla à Noé, disant : 16 Sors de l’arche, toi, et ta femme et tes fils et les femmes de tes fils avec toi. 17 Fais sortir avec toi tout animal qui est avec toi, de toute chair, tant oiseaux que bétail, et tout reptile qui rampe sur la terre, et qu’ils foisonnent en la terre, et fructifient et multiplient sur la terre. 18 Et Noé sortit, et ses fils, et sa femme et les femmes de ses fils avec lui. 19 Tout animal, tout reptile et tout oiseau, tout ce qui se meut sur la terre, selon leurs espèces, sortirent de l’arche.

 

20 Et Noé bâtit un autel à l’Éternel, et prit de toute bête pure et de tout oiseau pur, et offrit des holocaustes sur l’autel. 21 Et l’Éternel flaira une odeur agréable; et l’Éternel dit en son cœur : Je ne maudirai plus de nouveau le sol à cause de l’homme, car l’imagination du cœur de l’homme est mauvaise dès sa jeunesse ; et je ne frapperai plus de nouveau tout ce qui est vivant, comme je l’ai fait. 22 Désormais, tant que seront les jours de la terre, les semailles et la moisson, et le froid et le chaud, et l’été et l’hiver, et le jour et la nuit, ne cesseront pas.

 

 

Chapitre 8

Commentaire :

Le mont Ararat, situé en Arménie dans la Turquie orientale, culmine à 5 165 mètres d’altitude, ce qui a fait croire pendant longtemps que le Déluge de Noé n’était qu’un mythe. Mais la présence de l’Arche de Noé sur ce mont a été signalée à plusieurs reprises : d’abord par des ouvriers turcs en 1839 et ensuite, en 1955, par les alpinistes français Navarra et De Riquier qui dégagèrent une partie de la structure en bois enfouie sous la glace ; ils ramenèrent un morceau de poutre et les analyses faites démontrèrent qu’il s’agissait d’une pièce de chêne équarrie, âgée d’environ 5 000 ans. Or le Déluge de la Genèse a eu lieu de 2418 à 2417 av. notre ère, ce qui lui faisait exactement 4 372 années d’ancienneté en 1955 (2418 av. notre ère à 1955). Depuis, il y a eu bien d’autres témoins et un film de l’Arche a même été diffusé sur FR3. Mais, après cela, cette information est restée étrangement très « occultée ».

 

Genèse, chapitre 7, 10-16 :

10 Et il arriva, au bout de sept jours, que les eaux du déluge furent sur la terre. 11 L’an six cent de la vie de Noé, au second mois, le dix-septième jour du mois, en ce jour-là, toutes les fontaines du grand abîme se rompirent et les écluses des cieux s’ouvrirent ; 12 et la pluie fut sur la terre quarante jours et quarante nuits. 13 En ce même jour-là, Noé, et Sem et Cham et Japhet, fils de Noé, et la femme de Noé, et les trois femmes de ses fils avec eux, entrèrent dans l’arche, 14 eux, et tous les animaux selon leur espèce, et tout le bétail selon son espèce, et tous les reptiles qui rampent sur la terre selon leur espèce, et tous les oiseaux selon leur espèce, tout oiseau de toute aile ; 15 et ils entrèrent vers Noé dans l’arche, deux par deux, de toute chair ayant en elle esprit de vie. 16 Et ce qui entra, entra mâle et femelle, de toute chair, comme Dieu le lui avait commandé. Et l’Éternel ferma [l’arche] sur lui.

 

 

Genèse, chapitre 8, 1-3 :

« 1 Et Dieu se souvint de Noé, et de tous les animaux et de tout le bétail, qui étaient avec lui dans l’arche ; et Dieu fit passer un vent sur la terre, et les eaux baissèrent ; 2 et les fontaines de l’abîme et les écluses des cieux furent fermées, et la pluie qui tombait du ciel fut retenue.

3 Et les eaux se retirèrent de dessus la terre, allant et se retirant ; et les eaux diminuèrent au bout de cent cinquante jours. 4 Et l’arche reposa sur les montagnes d’Ararat, au septième mois, au dix-septième jour du (7°) mois. »

 

 

 

Le texte du Déluge fait référence à la date de naissance de Noé pour fixer un calendrier des événements du Déluge ; il apparaît que depuis le 17° jour du deuxième mois jusqu’au 17° jour du septième mois, il s’est passé un cycle précis de 150 jours. Nous remarquons en effet que nous comptons « cinq mois » (du 2° au 7° mois) mentionnés par ailleurs comme une période de « 150 jours », ce qui signifie que le calendrier de Noé comptait des mois invariables de trente jours :

 

5 x 30 jours = 150 jours.

 

Du premier jour du premier mois du 600° anniversaire de la naissance de Noé jusqu’au premier jour du dixième mois, lorsque les sommets des montagnes apparaissent vus de l’Arche, neuf mois de 30 jours se sont écoulés, soit 270 jours.

 

Ensuite, le premier jour du premier mois de l’an 601 de la vie de Noé, lorsque Noé ôta la toiture de l’Arche, une année de 365 jours s’était écoulée, laquelle avait commencé en même temps que le cycle de neuf mois dont nous venons de parler. Par conséquent, depuis la fin du cycle de 9 mois, ou de 270 jours, jusqu’au moment où Noé fêtait son 601° anniversaire, il s’était passé 95 jours :

 

365 jours – 270 jours = 95 jours.

 

Or, dans ces 95 jours, nous avons trois mois de trente jours et cinq jours additionnels, lesquels sont les cinq jours « épagomènes » du calendrier égyptien qui définit les périodes sothiaques de 1460 ans :

 

v      Année du calendrier égyptien : 12 x 30 jours = 360 jours ; 360 jour + 5 jours = 365 jours = une année solaire égyptienne.

 

v      Année du calendrier de Noé : 95 jours = 30 jours + 30 jours + 30 jours + 5 jours ; 270 jours [9 x 30 jour] + 95 jours = 365 jours = 360 jours + 5 jours « épagomènes ».

 

 

 

La date citée de la sortie de l’Arche était le 27° jour du 2° mois de l’an 601 de la vie de Noé, soit un an et dix jours (ou 375 jours) depuis le 17° jour du même 2° mois de l’année précédente, lorsque commençait le Déluge. Le Déluge a duré 375 jours (un an et 10 jours) jusqu’à la sortie de l’Arche. 375 jours font aussi 12,5 x 30 jours.

 

Il y a eu en tout :

 

1°) Douze mois de trente jours, soit 360 jours (12 x 30 jours = 360 jours) :

 

2°) Cinq jours additionnels, soit 365 jours (360 jours + 5 jours = 365 jours) ;

 

3°) Dix jours qu’il faut à nouveau ajouter, car ils séparent le 27° jour du 17° jour du même « deuxième mois » de l’année (le 27° jour du 2° mois – le 17° jour du 2° mois = 10 jours), soit 375 jours (365 jours + 10 jours = 375 jours).

 

Soit : 360 jours + 5 jours + 10 jours = 375 jours.

 

 

Récapitulatif chronologique :

a)  L’an 600, le 2° mois (Paophi), le 10° jour (de la vie de Noé), sept jours avant le Déluge, Noé est averti (il avait alors 600 ans et 39 jours) :

 

« 4 Car encore sept jours, et je fais pleuvoir sur la terre pendant quarante jours et quarante nuits, et j’exterminerai de dessus la face de la terre tout ce qui existe et que j’ai fait. »

 

b)  L’an 600, le 2° mois (Paophi), le 17° jour (de la vie de Noé qui avait 600 ans et 46 jours), le Déluge commence :

 

« 5 Et Noé fit selon tout ce que l’Éternel lui avait commandé. 6 Et Noé était âgé de six cents ans quand le déluge eut lieu et qu’il vint des eaux sur la terre. 10 Et il arriva, au bout de sept jours, que les eaux du déluge furent sur la terre. 11 L’an six cent de la vie de Noé, au second mois, le dix-septième jour du mois, en ce jour-là, toutes les fontaines du grand abîme se rompirent et les écluses des cieux s’ouvrirent ; 12 et la pluie fut sur la terre quarante jours et quarante nuits. 13 En ce même jour-là, Noé, et Sem et Cham et Japhet, fils de Noé, et la femme de Noé, et les trois femmes de ses fils avec eux, entrèrent dans l’arche. »

 

c)  L’an 600, le 3° mois (Athyr), le 27° jour (de la vie de Noé qui avait 600 ans et 86 jours), fin de la montée des 40 jours premiers jours du Déluge :

 

« 17 Et le déluge fut sur la terre quarante jours ; et les eaux crûrent et soulevèrent l’arche, et elle fut élevée au-dessus de la terre. 18 Et les eaux se renforcèrent et crûrent beaucoup sur la terre ; et l’arche flottait sur la face des eaux. 19 Et les eaux se renforcèrent extraordinairement sur la terre ; et toutes les hautes montagnes qui étaient sous tous les cieux furent couvertes. 20 Les eaux se renforcèrent de quinze coudées par-dessus, et les montagnes furent couvertes. 21 Et toute chair qui se mouvait sur la terre expira, tant les oiseaux que le bétail et les bêtes des champs et tout ce qui fourmille sur la terre, et tout homme. »

 

d)  L’an 600, le 7° mois (Phaménoth), le 17° jour (de la vie de Noé qui avait 600 ans et 196 jours), l’Arche se pose sur l’Ararat :

 

150 jours sont passés depuis le début du Déluge.

 

« 24 Et les eaux se renforcèrent sur la terre, cent cinquante jours. 3 Et les eaux se retirèrent de dessus la terre, allant et se retirant ; et les eaux diminuèrent au bout de cent cinquante jours. 4 Et l’arche reposa sur les montagnes d’Ararat, au septième mois, au dix-septième jour du mois. »

 

e)  L’an 600, le 10° mois (Payni), le 1° jour (de la vie de Noé qui avait 600 ans et 270 jours), les sommets des montagnes apparaissent vus de l’Arche :

 

90 jours (3 mois après le 7° mois) - 16 jours (différence du 1° jour au 17° jour) = 74 jours ; 74 jours + 150 jours (déjà passés) = 224 jours. Il y a donc 224 jours depuis le début du Déluge jusqu’à ce que les sommets des montagnes apparaissent vus de l’Arche.

 

« 5 Et les eaux allèrent diminuant jusqu’au dixième mois ; au dixième mois, le premier jour du mois, les sommets des montagnes apparurent. »

 

f) Quarante jours (11° jour d’Epiphi, 11° mois) après « l’an 600, 10° mois, 1° jour (de la vie de Noé) », le corbeau et la colombe sont lâchés (cela faisait : 9 x 30 = 270 jours ; 270 jours + 40 jours = 310 jours passés depuis la date anniversaire de la vie de Noé) :

 

224 jours  + 40 jours = 264 jours qui s’étaient passés depuis le commencement du Déluge jusqu’à ce que le corbeau et la colombe soient lâchés.

 

« 6 Et il arriva, au bout de quarante jours, que Noé ouvrit la fenêtre de l’arche qu’il avait faite ; 7 et il lâcha le corbeau, qui sortit, allant et revenant jusqu’à ce que les eaux eussent séché de dessus la terre. »

 

g)  Quarante sept jours (18° jour d’Epiphi, 11° mois) après « l’an 600, 10° mois, 1° jour (de la vie de Noé) », la colombe est lâchée pour la deuxième fois (cela faisait : 9 x 30 = 270 jours ; 270 jours + 40 jours = 310 jours ; 310 jours + 7 jours = 317 jours passés depuis la date anniversaire de la vie de Noé) :

 

224 jours  + 40 jours + 7 jours = 271 jours qui s’étaient passés depuis le commencement du Déluge jusqu’à ce que la colombe soit à nouveau lâchée.

 

« 10 Et il attendit encore sept autres jours, et il lâcha de nouveau la colombe hors de l’arche. 11 Et la colombe vint à lui au temps du soir, et voici, dans son bec, une feuille d’olivier arrachée. Et Noé sut que les eaux avaient baissé sur la terre. »

 

h)  Cinquante-quatre jours (25° jour d’Epiphi, 11° mois) après « l’an 600, 10° mois, 1° jour (de la vie de Noé) », la colombe ne revient plus (cela faisait : 9 x 30 = 270 jours ; 270 jours + 40 jours = 310 jours ; 310 jours + 7 jours = 317 jours ; 317 jours + 7 jours = 324 jours passés depuis la date anniversaire de la vie de Noé) :

 

224 jours  + 40 jours + 7 jours + 7 jours = 278 jours qui s’étaient passés depuis le commencement du Déluge jusqu’à ce que la colombe soit lâchée pour la troisième fois et ne revienne plus.

 

« 12 Et il attendit encore sept autres jours, et il lâcha la colombe, et elle ne revint plus de nouveau vers lui. »

 

i)   L’an 601, le premier mois (Thot), le 1° jour du mois, la couverture de l’Arche est ôtée (cela faisait : 9 x 30 = 270 jours ; 270 jours + 40 jours = 310 jours ; 310 jours + 7 jours = 317 jours ; 317 jours + 7 jours = 324 jours ; 324 jours + 41 jours = 365 jours passés depuis la date anniversaire de la vie de Noé) :

 

L’an 600, le 2° mois, le 17° jour (de la vie de Noé), le Déluge commence : cela faisait 46 jours (30 jours + 16 jours passés = 46 jours) après la date anniversaire de Noé. Il y a donc : 365 jours – 46 jours = 319 jours passés après le début du Déluge lorsque Noé retire la couverture de l’Arche. Cela se produisit 41 jours après le troisième départ de la colombe (319 jours – 278 jours).

 

« 13 Et il arriva, l’an six cent un (de la vie de Noé), au premier mois, le premier jour du mois, que les eaux furent séchées de dessus la terre ; et Noé ôta la couverture de l’arche et regarda, et voici, la face du sol avait séché. »

 

j)   L’an 601, le 2° mois, le 27° jour du mois, la terre est sèche (cela faisait 56 jours passés depuis la date anniversaire de la vie de Noé) :

 

L’an 600, le 2° mois, le 17° jour (de la vie de Noé), le Déluge commence : il y a donc 365 jours + 10  jours (différence du 17° jour au 27° jour) = 375 jours passés après le début du Déluge. Cela se produisit 56 jours après le retrait de la couverture de l’Arche (375 jours – 319 jours).

 

« 14 Et au second mois, le vingt-septième jour du mois, la terre fut sèche. »

 

 

 

Cycles du Déluge en nombre de jours :

 

40 jours (montée des eaux) + 110 jours (jusqu’à ce que l’Arche se pose sur le mont Ararat) + 74 jours (jusqu’à ce que les sommets des montagnes apparurent) + 40 jours (jusqu’à ce que le corbeau soit lâché et ne revienne pas) + 7 jours (jusqu’à ce que la colombe soit relâchée et revienne avec une feuille d’olivier dans son bec) + 7 jours (jusqu’à ce que la colombe soit à nouveau relâchée et ne revienne plus) + 41 jours (jusqu’à ce que la couverture de l’arche soit retirée)  + 56 jours (jusqu’à ce que la terre soit sèche) = 375 jours.

 

Soit trois périodes (150 jours + 128 jours + 97 jours) :

 

a) Les 150 premiers jours (montée des eaux qui couvrent la terre jusqu’à ce que l’Arche se pose sur l’Ararat) :

 

40 jours = 30 jours + 10 jours ;

 

110 jours = 30 jours + 30 jours + 30 jours + 20 jours.

 

1° total : 40 jours + 110 jours = 150 jours.

 

 

 

b) Les 128 jours suivants (jusqu’à ce que la colombe ne revienne plus) :

 

74 jours = 30 jours + 30 jours + 14 jours ;

 

40 jours = 30 jours + 10 jours ;

 

14 jours = 7 jours + 7 jours.

 

2° total : 150 jours + 74 jours + 40 jours + 14 jours = 278 jours.

 

 

 

c) Les 97 derniers jours (jusqu’à ce que la terre soit sèche) :

 

41 jours = 30 jours + 11 jours ;

 

56 jours = 30 jours + 26 jours.

 

3° total : 278 jours + 41 jours + 56 jours = 375 jours

 

Il apparaît que les phases du Déluge se divisent en trois périodes : une première période de 150 jours (5 mois), une seconde période de 128 jours (4 mois et 8 jours) et une troisième période de 97 jours (3 mois et 7 jours), ce qui fait au total 375 jours (12,5 x 30 jours) ou 360 jours et 15 jours, soit :

 

Un premier cycle de 360 jours (12 x 30 jours) auquel il faut ajouter 5 jours supplémentaires pour faire une année solaire de 365 jours, laquelle est augmentée de 10 jours pour obtenir les 375 jours (12,5 x 30 jours) du début du Déluge jusqu’à la sortie de l’Arche.

 

Les mois de trente jours ne sont pas comptés à partir du premier jour du Déluge, mais à partir du jour de la date de l’anniversaire de Noé, ce qui a rendu le calcul chronologique du Déluge plus difficile. Il est possible que l’anniversaire de Noé tombait le premier jour du premier mois du calendrier égyptien, c’est-à-dire le 1° Thot. Dans ce cas, la reconstitution de toutes les dates du Déluge est devenue possible. Par ailleurs, la précision remarquable de ces dates, reconstituées grâce au texte de la Genèse, permet de penser que ces événements se sont réellement produits, conformément à ce qui est écrit. Cette double correspondance, d’une part avec le calendrier égyptien et d’autre part avec les données de la Genèse, peut être considérée comme une « preuve par neuf » de l’accomplissement réel du Déluge à l’époque de Noé.

 

 

 

Reconstitution des dates du Déluge :

 

 

 

L’an 600 de la vie de Noé (2418 av. notre ère), le 2° mois (Paophi), le 10° jour :

 

Noé est prévenu de l’arrivée du Déluge une semaine plus tôt.

 

Le 2° mois (Paophi), le 17° jour :

 

Début du Déluge.

 

Le 3° mois (Athyr), le 27° jour :

 

Montée des eaux pendant les quarante premiers jours du Déluge.

 

Le 7° mois (Phaménoth), le 17° jour :

 

L’Arche se posa sur le mont Ararat 110 jours après la fin de la montée des eaux ou 150 jours après le début du Déluge.

 

Le 10° mois (Payni), le 1° jour :

 

Les sommets des montagnes apparaissent vus de l’Arche (apparition des terres comme pendant la Création) 74 jours après l’échouage de l’Arche sur l’Ararat. 224 jours sont passés après le début du Déluge.

 

Le 11° mois, Epiphi, le 11° jour :

 

Le corbeau et la colombe sont lâchés 40 jours après l’apparition des sommets des montagnes, mais seule la colombe revient. 264 jours sont passés après le début du Déluge.

 

Le 11° mois, Epiphi, le 18° jour :

 

La colombe relâchée sept jours plus tard revient avec une feuille d’olivier dans son bec. 271 jours sont passés après le début du Déluge.

 

Le 11° mois, Epiphi, le 25° jour :

 

La colombe relâchée (pour la troisième fois) après une semaine ne revient plus. 278 jours sont passés après le début du Déluge.

 

L’an 601 de la vie de Noé (2417 av. notre ère), le premier mois (Thot), le 1° jour :

 

Noé retire la couverture de l’Arche 41 jours après le dernier départ de la colombe. 319 jours sont passés après le début du Déluge.

 

Le 2° mois, le 27° jour :

 

Sortie de l’Arche 56 jours après avoir retiré la couverture de l’Arche. 375 jours sont passés après le début du Déluge.

 

 

 

Liste des autres pages du site :

 

 

 

 Page 2 « Découvertes » :

https://www.dolciani.fr/440128360

 

Page 3 « Ovnis »:

https://www.dolciani.fr/440137678

 

Page 4 « S. Monast »:

https://www.dolciani.fr/440150606

 

Page 5 « Terre creuse »:

https://www.dolciani.fr/440174859

 

Page 6 « Reptiliens humains »:

https://www.dolciani.fr/440179595

 

Page 7 « Avertissements » :

https://www.dolciani.fr/440222306

 

Page 8 « Apparitions de la Vierge » :

https://www.dolciani.fr/440382085

 

Page 9 « Grandes Pyramides » :

https://www.dolciani.fr/440382613

 

Page 10 « Etudes diverses » :

https://www.dolciani.fr/440400966

 

Page 11 « Patrick DOLCIANI » :

https://www.dolciani.fr/440754788

 

Site « Savoir » :

Page 12 « Chronologie de l'histoire du monde » :

https://www.dolciani.fr/440808980

 

Site « Savoir » :

Page 13 « Articles divers » :

https://www.dolciani.fr/440865852

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir page « Découvertes » : https://www.dolciani.fr/440128360